La thèse d’Asma Fattoum finaliste pour le Prix Wiley Blackwell 2015

Lors de la conférence Academy of Management 2015 à Vancouver, la thèse de Asma Fattoum intitulée “Three essays on the Rich vs. King dilemma faced by Founder CEOs at IPO” a été sélectionnée pour être une des six finalistes pour le Prix Wiley Blackwell 2015 récompensant les thèses exceptionnelles sur la stratégie d’entreprise.

La thèse comprend trois essais qui enquêtent sur le dilemme du roi et du riche qui se pose au PDG-fondateur lors d’une introduction en bourse (IPO). En effet, les IPO diluent le contrôle financier du fondateur-PDG, et son contrôle sur l’entreprise. Pour éviter toute perte de contrôle, le fondateur-PDG peut mettre en place des mécanismes défensifs tels que des catégories d’actions spécifiques, des structures de contrôle de la pyramide et des pactes de vote. Toutefois, puisque les mécanismes de défense peuvent créer des coûts d’agence, le fondateur-PDG qui met en œuvre ces mécanismes de défense est susceptible d’être pénalisé financièrement à l’introduction en bourse. Par conséquent, le fondateur-PDG se retrouve face à un dilemme : (1) choisir la solution du roi en mettant en place des mécanismes de défense et subir les pénalités financières ou (2) choisir l’alternative du riche sans mécanisme de défense et risquer la perte de contrôle sur l’entreprise mais sécuriser la valeur de l’entreprise lors de l’introduction. Ce dilemme soulève plusieurs questions théoriques et empiriques, traitées dans trois essais liés : (1) Les facteurs qui rendent l’option du roi plus susceptible d’être sélectionnée (2) Les conséquences des alternatives du roi et du riche sur le patrimoine du fondateurs-PDG lors des premiers jours de l’introduction et (3) Les implications à long terme des alternatives du roi et du riche sur le chiffre d’affaires, sur le patrimoine financier ainsi que sur la politique de dividendes.

Pour en savoir plus sur la thèse.