La marche triomphale de la très grande entreprise

Dans sa chronique pour Le Monde Economie, Pierre-Yves Gomez aborde le thème du pouvoir politique des plus grandes entreprises.

La très grande entreprise, née dans les années 30 puis contrôlée par les États lors des « trente glorieuses », n’a plus de contre-pouvoir. La financiarisation leur a permis d’atteindre une taille gigantesque et la globalisation a permis leur emprise planétaire. Comment considérer ces géants qui façonnent notre monde ?

Pour lire l’article: PY Gomez lemonde 2015_06