Un éléphant n’est pas une souris qui a grossi

Ce mois, dans sa chronique pour Le Monde, Pierre-Yves Gomez évoque l’indistinction entre les différents types d’entreprises.

Les entreprises ne sont pas une espèce unique. « Si nous savons distinguer substantiellement un éléphant d’une souris, si nous considérons qu’un éléphant n’est pas une souris qui aurait grossi, rien ne nous permet de telles distinctions entre les entreprises. » Un vocabulaire inadapté interdit une compréhension de la complexité de notre économie.

Pour lire l’article.