Bertrand Valiorgue rapporte la thèse de Marija Roglic

Titre de la thèse : “Insight into participative processes within multi-stakeholder settings; Analyzing public MSIs within the European Union Leader program”

Le travail doctoral de Marija Roglic a été conduit au sein de l’école doctorale 231 de l’Université de Montpellier et du laboratoire Montpellier Recherche Management (EA 4557). Il s’inscrit dans la continuité des travaux menés par le Pr. Florence Palpacuer. Ce travail doctoral a été réalisé à l’appui d’une expérience professionnelle antérieure de Marija Roglic qui a été impliquée dans l’animation de certaines composantes du programme européen LEADER (Liaison Entre Actions de Développement de l’Economie Rurale) en Croatie.

Marija Roglic s’interroge dans ce travail doctoral sur la question de la participation et de l’implication des acteurs dans les initiatives multi-parties prenantes (multi-stakeholders initiatives – MSIs). Ces initiatives sont souvent présentées comme des solutions évidentes pour inclure des parties prenantes concernées par l’activité d’une entreprise ou d’une politique publique afin d’ajuster les rapports et de structurer des coopérations. Pour Marija Roglic, la participation et l’implication des acteurs dans les MSIs ne vont pas de soi et tout son travail consiste à analyser les aspects politiques et organisationnels liés à cette participation. Marija Roglic propose une lecture particulièrement originale des initiatives multi-prenantes et nous évite le propos lénifiant qui présente parfois ces dernières comme des solutions miracles capables de résoudre les problématiques d’inclusion et de coordination entre des acteurs aux intérêts et identités divergentes. Marija Roglic rentre au cœur du fonctionnement des initiatives multi-prenantes et nous montre à travers une grille de lecture puissante et originale les aspects inévitablement politiques liés au fonctionnement des initiatives multi-parties prenantes. Le manuscrit permet également de constater les qualités d’écriture de Marija Roglic et sa capacité à structurer son propos en suivant les conventions éditoriales des meilleures revues anglo-saxones. L’originalité du cadrage théorique, l’accès privilégié à des matériaux empiriques de premier plan et les capacités d’écriture de l’auteur augurent de belles publications dans les années à venir.  

Membres du jury

Anne Mione – Université Montpellier

Marc Dedeire – Université Montpellier 3

Pascal Chevalier – Université Montpellier

Thibault Daudigeos – Grenoble Ecole de Management

Florence Palpacuer – Université Montpellier

Bertrand Valiorgue – emlyon business school

 

 

> Linkedin Linkedin
> Newsletter S'inscrire