Jean-Charles Clément – PhD Defense on the role of proxy contest in corporate governance

Before a jury from Pierre Mendès-France University of Grenoble, Jean-Charles Clément defended his doctoral thesis entitled “The role of proxy fights in corporate governance”.

Theories stemming from corporate governance research have pinpointed the need to discipline directors into taking decisions that create shareholder value. Disciplinary pressure can be exerted through general assemblies, by waging proxy battles. But from the shareholders’ vantage point, are proxy fights really an effective for pressuring dissident directors?

To download the PhD Dissertation: CLEMENT THESE

French description:

Les théories liées au gouvernement des entreprises montrent la nécessité de discipliner les dirigeants afin qu’ils prennent des décisions créatrices de valeur pour l’actionnaire. Cette discipline peut s’exercer lors des assemblées générales via des batailles de procurations. Ces dernières constituent des prises de contrôle au cours desquelles des actionnaires, dits dissidents, forment une coalition hostile aux dirigeants en place afin de détenir un nombre suffisant de droits de votes pour prendre le contrôle de l’entreprise. Les batailles de procurations constituent-elles alors, du point de vue des actionnaires, un mécanisme de discipline efficace des dirigeants ? Nous nous sommes intéressés aux facteurs pouvant expliquer le déclenchement et l’issue de ces batailles ainsi que leurs impacts sur la richesse des actionnaires et le mode de gouvernement des entreprises. Des analyses quantitatives basées sur le marché français permettent de mettre en évidence que : -les mauvaises performances financières des sociétés cibles et la présence d’actionnaires non contrôlants augmentent le risque de déclenchement d’une bataille de procurations. –la présence des investisseurs institutionnels français diminue le risque de réussite des dissidents. – l’impact des batailles de procurations est positif sur la richesse des actionnaires quand les dissidents gagnent la bataille et restent dans la société à moyen terme et quand la bataille est suivie d’une tentative d’OPA. Le groupe Rhodia a fait l’objet d’une étude clinique afin de confirmer ces résultats empiriques. Cette étude a permis de préciser que chaque bataille de procurations est spécifique à son contexte.

 

Directeur de recherche :

Pr. Michel ALBOUY, Université Pierre Mendès-France – Grenoble 2.

Rapporteurs :

Pr. Gérard CHARREAUX, Université de Bourgogne – Dijon.

Pr. Alain SCHATT, Université Robert Schuman – Strasbourg 3.

Suffragants :

Pr. Pierre-Yves GOMEZ, Ecole de Management, Lyon.

Pr. Pascal LOUVET, Université Pierre Mendès-France – Grenoble 2.