Lancement du cycle de conférences « Anthropocène et agriculture » en partenariat avec Agreenium et VetagroSup

Nous savons aujourd’hui que les multiples dérèglements climatiques que nous observons fragilisent grandement l’activité agricole et l’ensemble de nos systèmes alimentaires. Le nouveau régime climatique qui s’installe impose une transition agricole que certains acteurs expérimentent d’ores et déjà. La trajectoire de l’agriculture régénératrice et plus généralement l’ambition de nourrir les humains et de réparer le système Terre s’invente et s’organise sous nos yeux.

L’agriculture française (et européenne) devra s’adapter à la nouvelle donne climatique, mais elle a aussi un rôle à jouer dans la lutte contre le dérèglement climatique et la restauration des communs (eau, sols, air et biodiversité). Cette transition passe par de multiples transformations et nécessite de nouvelles formes d’action collective. Réussir la transition suppose des transformations institutionnelles et organisationnelles ambitieuses qui doivent être pensées à plusieurs niveaux :

  • Face aux attentes des consommateurs, les filières alimentaires doivent se réinventer et partager un ensemble de responsabilités pour soutenir la trajectoire de l’agriculture régénératrice.
  • Les territoires et les élus doivent prendre conscience des enjeux stratégiques qui se nouent autour de l’activité agricole en repensant leurs politiques publiques et les dispositifs d’accompagnement.
  • Les structures et organisations professionnelles qui accompagnent historiquement les entreprises agricoles doivent repenser leurs raisons d’être et leurs soutiens.
  • De nouveaux opérateurs et solutions (numériques et marchandes) apparaissent et sont appropriées par les acteurs du monde agricole. Elles sont susceptibles de bousculer certains verrous sociotechniques.  
  • L’évaluation de la performance de l’entreprise agricole doit évoluer afin de mieux faire ressortir les charges supportées en matière de protection de l’environnement et de préservation des écosystèmes. 

Six webinaires aborderont, à partir d’exemples de terrain, les engagements essentiels pour soutenir la bifurcation de notre modèle agricole, chaque mardi de 11h00 à 12h15, du 18 janvier au 22 février 2022.  

Programme :

Webinaire 1 introductif (18 janvier 2022) : Comment reconfigurer une filière dans la perspective de l’agriculture régénératrice ?

Ce premier séminaire reviendra sur les engagements de certains acteurs industriels en faveur de l’agriculture régénératrice. On observe en effet des prises de position très ambitieuses de certains opérateurs qui sont susceptibles de reconfigurer des filières toutes entières. Nous reviendrons en particulier sur les contours de l’engagement en matière d’agriculture régénératrice et évoquerons les impacts qu’il peut avoir à l’échelle des entreprises agricoles. Si elle est souhaitée par certains consommateurs et positive à l’égard du système Terre, l’agriculture régénératrice ne se décrète pas. Elle implique des connaissances et des investissements nouveaux si nous voulons une transformation complète et partagée des filières alimentaires. 

Intervenants : Christoph Büren (Vivescia) et Sébastien Roumegous (Centre de développement de l’agroécologie).

Discutant : Magali Aubert – INRAE (UMR Moisa)

 

Webinaire 2 (25 janvier 2022) : Reconnecter l’agriculture et l’alimentation sur un territoire : jusqu’où aller à l’heure de l’Anthropocène ?

Si les dérèglements climatiques ont une portée globale, c’est bien sur les territoires que leurs conséquences s’observent et se matérialisent. Cela implique une prise de conscience et des responsabilités nouvelles pour les territoires aussi bien urbains que ruraux. Mais jusqu’où aller en matière de transition ? Ce webinaire reviendra sur cet enjeu en s’interrogeant plus particulièrement sur la question de la reconnexion territoriale de l’agriculture et de l’alimentation à l’échelle d’un territoire. On observe en effet un foisonnement d’initiatives mais cette reconnexion rencontre aussi des limites qu’il convient d’identifier et de mieux connaitre.

Intervenants : Jérôme Gandon (agriculteur – Ferme des Raux) et Jean-Pierre Buche (PAT Grand Clermont/Livradois Forez)

Discutante : Sophie MichelEM Strasbourg

 

Webinaire 3 (1er février 2022) : Comment mettre en place la comptabilité environnementale dans l’entreprise agricole ?

Un des enjeux clé de la transition consiste à savoir comment agir afin de faire émerger des systèmes alimentaires durables qui s’appuient sur des entreprises agricoles résilientes et responsables. Nous explorerons dans le cadre de ce séminaire la piste de la comptabilité environnementale agricole afin de soutenir la trajectoire de l’agriculture régénératrice. Loin d’être une simple technique neutre sur le comportement des entreprises agricoles, la comptabilité est un outil puissant qui peut nourrir le statu quo ou au contraire transformer les comportements. Les expérimentations en cours montrent que la comptabilité environnementale est susceptible de rendre visible les enjeux environnementaux et de les intégrer dans la gestion et le pilotage des entreprises agricoles. A l’occasion de ce webinaire, nous reviendrons sur les contours de cette comptabilité environnementale agricole et regarderons les opportunités et risques qu’elle peut susciter.

Intervenants : Dorothée Browaeys (Tek4life) et Ciprian Ionescu (WWF)

Discutante : Yulia AltukhovaUniversité Reims Champagne-Ardenne

 

Webinaire 4 (8 février 2022) : Les collectifs agricoles peuvent-ils répondre au développement d’une agriculture régénératrice ?

L’action collective est une réalité historique du monde agricole qui s’appuie sur un ensemble de structures pour assurer son développement (syndicats, CETA, coopératives, groupements…). Ces structures apportent leurs soutiens et aident au quotidien les entreprises agricoles dans leurs activités. Basculer dans la trajectoire de l’agriculture régénératrice suppose aussi de bousculer certaines habitudes. Cela suppose aussi d’inventer de nouvelles formes actions collectives qui vont aider les entreprises agricoles à mieux préserver les écosystèmes, réduire la dépendance énergétique et développer des impacts positifs sur l’eau, l’air, le sol et la biodiversité. Ce séminaire reviendra en particulier sur les nouvelles formes d’action collective qui soutiennent la transition au plus près des entreprises agricoles.

Intervenants : Audrey Bourolleau (Hectar) et Hervé Bossuat (FNCUMA)

Discutant : Séverine SaleillesUniversité Lumière Lyon 2

 

Webinaire 5 (15 février 2022) : Le numérique peut-il sauver la biodiversité ?

La numérisation est aujourd’hui une tendance forte dans le secteur agricole qui vit une véritable révolution digitale. Si les bénéfices en termes de productivité et de réduction des intrants sont avérés, jusqu’où peuvent aller les solutions numériques en matière de transition ? Ce webinaire sera l’occasion de revenir sur les solutions numériques susceptibles d’aider les entreprises agricoles dans la transition vers l’agriculture régénératrice. Nous regarderons en particulier les solutions qui peuvent aider les entreprises agricoles en matière de préservation de la biodiversité.

 

Intervenants : Anne Trombini (Pour une agriculture du vivant) et Olivier Rovellotti (Nature Solutions)

Discutant : Annie Ouin (ENSAT-INP Toulouse)

 

Webinaire 6 (22 février 2022) : Comment dépasser le verrouillage sociotechnique pour une agriculture d’adaptation et d’atténuation du changement climatique ?

Après une période d’intensification et de spécialisation correspondant au projet d’industrialisation de l’agriculture, qui s’est traduite par une dépendance accrue des agriculteurs aux intrants chimiques et aux marchés de filières, le système technique s’est « verrouillé » : cultures orphelines en sélection végétale, absence de débouchés de cultures de diversification, intégration des éleveurs dans des filières animales les rendant dépendants de l’alimentation des animaux jusqu’à la fixation du prix de vente des produits animaux… Si l’agriculture biologique est un exemple original de système sociotechnique alternatif, il n’est pas généralisable dans les années à venir. Quel est alors le système sociotechnique sur lequel s’appuyer pour un changement de modèle d’agriculture en faveur d’une agriculture résiliente face au changement climatique ?

Intervenants : Alain Mathieu (Comité Interprofessionnel de gestion du Comté) et Michael Ehmann (Nataïs)

Discutant : Michel Duru – INRAE (UMR Agir)

Ce cycle de webinaires est organisé par : 

Philippe Jeanneaux – Professeur à VetAgro Sup
Philippe Prévost – Ingénieur et docteur – Agreenium
Bertrand Valiorgue – Professeur de stratégie et gouvernance des entreprises à emlyon business school

Les webinaires sont accessibles en cliquant ici. 

Cycle de séminaires réalisé sous le parrainage de GIS Relance Agronomique, de l’Académie d’Agriculture de France et AgriDées.

               

> Linkedin Linkedin
> Newsletter S'inscrire