Zied Guedri : Multiple Blockholder Structures and Family Firm Performance

Cette étude examine la façon dont les multiples structures du capital affectent la performance des firmes familiales. S’appuyant sur les arguments de la relation d’agence principal-principal et des perspectives familiales, l’article suggère que la distribution asymétrique des droits de vote parmi les actionnaires familiaux et non familiaux se fait au détriment de la performance de la firme. L’analyse d’un échantillon longitudinal de 413 entreprises familiales françaises sur la période 1992-2012 permet de vérifier ces hypothèses.

Lien vers l’article.