Etude de cas sur le gouvernement d’entreprise et les ressources humaines

Face à l’évolution de son gouvernement d’entreprise, l’entreprise Legrand fait évoluer sa stratégie et décide de se séparer de certaines de ses filiales. Dans cette étude de cas, nous montrons comment l’investissement dans le capital humain et la volonté des dirigeants ont permis aux salariés d’une filiale de repositionner leur savoir-faire auprès d’une autre entreprise.
Destinée à un public de professionnels et d’éudiants, cette étude de cas montre que l’investissement dans le capital humain permet à une entreprise de mieux gérer ses stratégies de recentrage sur le coeur de métier sans occasionner de dégradation de l’employabilité pour les salariés.