Le dirigeant est-il l’architecte de sa rémunération ?

Dans cet article, nous suggérons que les dirigeants disposent de deux leviers d’influence pour obtenir un design de rémunération plus avantageux : leur capital social et la structure de leur conseil d’administration. L’effet de ces deux sources d’influence sur le design de rémunération des dirigeants est testé sur un échantillon composé des dirigeants des entreprises du CAC40 sur une période de 6 années. Nos résultats mettent en évidence l’impact significatif de ces deux leviers sur certaines composantes de la rémunération (fixe, bonus et stock-options). L’alignement des intérêts des dirigeants et des actionnaires est dès lors potentiellement fragilisé.