Les salariés toujours sous-représentés

Dans sa chronique dans Le Monde Économie, Pierre-Yves Gomez revient sur l’histoire française de la gouvernance des entreprises, marquée par l’indécision concernant la représentation des salariés. Faut-il augmenter le pouvoir du comité d’entreprise ou faire rentrer plus d’administrateurs salariés au conseil d’administration? En ne choisissant aucune des deux voies, le modèle français reste confus et déséquilibré. Malgré les réformes, le capital pèse toujours beaucoup plus que le travail. 

Pour lire l’article : 2014-06@LE_MONDE_ECO___ENTREPRISE