Pourquoi sort-on de la bourse ?

L’analyse des sorties de Bourse fait écho à l’évolution récente du capitalisme français. Les raisons pour lesquelles les entreprises se décotent sont de trois ordres : la faillite, le rachat par d’autres entreprises, ou la volonté de maîtriser son actionnariat pour consolider la gouvernance des entreprises.

À partir de l’échantillon de 783 entreprises de la base GEF/IFGE suivies sur la période 1996-2010, nous avons observé 338 retraits d’entreprises. Les données montrent que la raison économique (liquidation) explique environ 10% des cas de sortie de Bourse. La raison de gouvernance (volonté de maîtrise de l’actionnariat par les actionnaires majoritaires) est avancée dans 20% des cas. Les deux tiers des retraits de la Bourse sont dus à des recompositions stratégiques, essentiellement l’absorption des entreprises par d’autres sociétés.

Depuis 20 ans, la Bourse a donc participé à la concentration du capitalisme français.

Contact : Pierre-Yves Gomez – gomez@em-lyon.com

Ce cahier a été publié en partenariat avec l’Institut de recherche MiddleNext.

Pour télécharger : Preuves à l’appui N2